les royaumes oubliés Index du Forum les royaumes oubliés
Bienvenue dans le monde des Royaumes Oubliés
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Valplume

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les royaumes oubliés Index du Forum -> les royaumes oubliés -> les royaumes oubliés -> Les Vaux -> Valplume
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2009
Messages: 91

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 22:31 (2014)    Sujet du message: Valplume Répondre en citant

Capitale : aucune
Population : 14 020 (humains 84%, halfelins 11%, demi-elfes 2%, gnomes 2%)
Gouvernement : démocratie
Religions : Lathandre (et Cyric)
Importations : armes, armures, huile, produits manufacturés de choix
Exportations : fromages, légumes, maïs, viande salée
Alignement : NB, N, CB 
Valplume continue de mener l'existence tranquille d'une région pastorale relativement innocente tandis que les vaux plus puissants qui l'entourent se dirigent peu à peu vers l'anarchie ou s'arment pour la guerre. Occupant les plaines au nord du fleuve Àshaba entre le Pont de Plumcnoire à l'ouest et les Chutes de la plume à l'est, Valplume a traversé toute l'histoire des Vaux sans posséder de dirigeant, de capitale, d'armée régulière ou de ville de taille respectable.
Les vertus principales des habitants de Valplume sont la résistance, le bon sens, la robustesse et une aptitude naturelle pour la culture des terres. Les Sembiens, en particulier, pensent que ces qualités font des habitants de Valplume des citoyens idéaux leur ressemblant, mais la Sembie a par trois fois raté son annexion de Valplume et a depuis dirigé son attention ailleurs. 
Vie et société
Les habitants de Valplume sont en grande majorité des fermiers. La jeune population du val se contente apparemment de s'installer aux côtés de leurs parents sans jamais partir à la découverte du monde si ce n'est que quelques visites à Essembra, Valombre et, pour les plus aventureux, ce qui reste de Valbalafre.
Les seules réunions politiques des habitants de Valplume sont des réunions de quatre ou cinq jours, peu fréquentes appelées Rencontres du val. Ces libres réunions, de débat ont lieu aux Chutes de la plume afin de régler les disputes ou les problèmes qui touchent les habitants du val. Tout un chacun peut participer à une Rencontre du val.
Les habitants de Valplume sont réputés pour être rancuniers. Peu d'individus y supportent la présence d'un Magicien Rouge sur leurs terres car deux Magiciens Rouges assassinèrent le magicien attitré de Valplume dix ans auparavant. D'un autre côté, si les habitants de Valplume gardaient-rancune à tous les groupes qui leur ont un jour fait du mal, ils seraient devenus véritablement revêches. La majorité d'entre eux ne tient pas les Sembiens en tant qu'individus pour responsables des tentatives répétées d'invasion pas plus qu'ils ne tiennent les habitants de Valbalafre pour responsables de l'invasion de leur val par Lashan de Valbalafre.
Les habitants de ce val règlent les querelles personnelles de manière consacrée, habituellement en parlant en présence des fermiers les plus vieux et les plus respectés. Il y a de cela soixante ans, des. vendettas agitèrent la vallée car plusieurs familles s'étaient retrouvées mêlées à d'amères disputes concernant des conflits de territoires. Les familles participant à ces vendettas s'épuisèrent jusqu'à ce que les membres survivants fussent chassés vers la Mer de lune par une famille locale de bardes et d'ensorceleurs qui n'en pouvait plus de leurs querelles intestines. 
Caractéristiques géographiques principales
Valplume n'est théoriquement pas un val car le pays est une plaine et non pas une vallée comme les autres vaux. Valplume occupe de riches terres arables le long du fleuve Ashaba qui coule vers l'est en direction de la Mer des étoiles, déchues. Contrairement aux autres Valiens, les habitants de Valplume ne s'intéressent guère aux bois elfiques.
 
Chutes de la plume
Ces chutes constituent la frontière orientale séparant Valplume de Valbalafre. Les eaux tombent en cascades sur différentes hauteurs depuis la ptainc de Valplume jusqu'à la Balafre, la gorge qui a donné son nom à Valbalafre. Les bateaux et les barges ne peuvent pas naviguer sur ces eaux, mais les saumons qui naissent en amont de l'Ashaba peuvent atteindre le haut des chutes après une lutte longue d'une journée entière passée à remonter les différents dénivelés-et à franchir les bassins remplis de tourbillons qui donnent aux chutes leur apparence embrouillée. 
Fleuve Ashaba
Ce grand fleuve prend sa source dans les Montagnes de l'orée du désert à proximité de Valdague, traverse Valombre, puis coule en direction de la Mer des étoiles déchues en passant par CormanthorValbrumeValbataille, Valplume et finalement la Balafre et Valbalafre lui-même. La vie sociale et économique de Valplume se concentre autour du fleuve Ashaba. Les transports et les communications du val utilisent généralement le fleuve grâce à de petits bateaux à quille dirigés par des hommes et des femmes qui gagnent leur vie en faisant remonter er descendre l'Ashaba. Lors des siècles passés, les crues du fleuve inondèrent lés terres cultivées du val, mais des digues élaborées et une magie depuis longtemps maîtrisée empêchent aujourd'hui ces crues de faire trop de dommages. 
 
Sites importants
Tous les habitants de Valplume réunis équivaudraient en nombre à la population d'une petite ville de la Sembie ou du Cormyr. Valplume est une région que les habitants des Contrées du Mitan connaissent principalement comme étant une large et plaisante bande de terre séparant des régions plus importantes. 
 
Chutes de la plume (village, 584 habitants)
Cette ville située à côté des chutes était autrefois la plus grande colonie de Valplume, mais ce titre est actuellement détenu par le Pont de Plumenoire. Les Chutes de la plume sont le point d'amarrage habituel des petits bateaux à quille qui naviguent sur l'Ashaba. Maintenant que Cholandrothipe est mort, de pleines cargaisons doivent être transportées le long du chemin de portage situé à côté des chutes. 
Pont de Plumenoire (village, 818 habitants)
Le village qui s'agrandit encore aujourd'hui du Pont de Plumenoire entoure un pont portant le même nom qui traverse le fleuve Ashaba. Le pont, comme le village grandissant, a été maintes fois rénové depuis sa première construction où il n'était alors qu'un pont de bois branlant peint en noir pour renforcer la confiance des voyageurs à l'égard de sa solidité. C'est maintenant un pont de pierre qui est parfois gardé par de jeunes gens habitant Valplume et craignant la présence de Magiciens Rouges ou de Cyricistes. Si un tel individu venait à être aperçu, les jeunes gens se dirigeraient alors dans les collines pour aller chercher de l'aide. Les habitants de Valplume savent que les prêtres de Cyric considèrent le pont comme un site sacré, mais peu de personnes savent pourquoi (le dieu du meurtre tua Léira, l'ancienne déesse des illusions, à cet endroit). Les prêtres de Cyric visitent le pont pour y prier et y conduire des sacrifices appropriés. 
Temple sous les chutes
En fonction de l'individu à qui vous posez la question, les grottes secrètes situées sous les eaux et les rochers des Chutes de la plume sont soient des histoires destinées à divertir les enfants et les aventuriers crédules ou les repaires bien réels de membres appartenant à un culte, de contrebandiers ou de hors-la-loi possédant des talents magiques. Certains des habitants parlent de ce « temple sous les chutes » en utilisant un ton solennel pour plaisanter, ce que d'autres ne trouvent pas très amusant. 
Tour de Cholandrothipe
Le magicien Cholandrothipe détenait de puissants sorts qui lui permettaient de réduire la taille de bateaux entiers et de leur faire traverser les Chutes de la plume sans devoir transporter leurs cargaisons par portage. Il y a de cela quelques années, les Magiciens Rouges de Thay assassinèrent Cholandrothipe, certainement parce qu'il avait refusé de partager ses sorts ou qu'ils avaient voulu mettre la main sur les trésors accumulés dans sa tour.
Des Thayens pénétrèrent dans la fine tour située non loin des Chutes de la plume, mais des gardiens et des pièges magiques les firent s'enfuir. Depuis ce jour, les aventuriers qui sont rentrés dans la tour ont rapporté qu'il existait de nombreux passages souterrains et de sinistres laboratoires, indiquant ainsi que Cholandrothipe était bien moins bienveillant que ne l'avaient pensé les habitants de Valplume. 
 
Histoire de la région
Comme Valbrume, Valplume a mené une existence plutôt tranquille. Tandis que Valbrume a réussi à éviter l'occupation de forces hostiles, la chance de Valplume s'est résumée à sortir de tels épisodes relativement indemne. Lorsque Lashan de Valbalafre a conquis Valplume, ses habitants ont gardé un profil bas durant des mois et compté sur leurs amitiés soigneusement cultivées avec les autres Valiens pour obtenir du secours. Tant que les habitants de Valplume demeurent généreux avec leurs voisins et restent des membres fiables du Conseil des Vaux, leurs innombrables liens familiaux avec les vaux militairement plus forts seront peut-être suffisants pour empêcher qu'ils ne soient envahis par une puissance comme la Sembie: 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Mai - 22:31 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les royaumes oubliés Index du Forum -> les royaumes oubliés -> les royaumes oubliés -> Les Vaux -> Valplume Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.